mercredi 2 mars 2016

Des milliards de tapis de cheveux

Auteur : Andreas Eschbach
Editeur : J'ai Lu
Collection : Science-Fiction
Parution : janvier 2010
Nbre de pages : 320




Quelque part aux confins de l'empire se niche une planète que seule une curieuse coutume distingue de ses consoeurs : depuis des temps immémoriaux, les hommes, tisseurs de père en fils, y fabriquent des tapis de cheveux destinés à orner le palais des étoile de l'empereur.

Pourtant, certains, tel cet homme au passé nébuleux qui prétend venir d'une lointaine planète, racontent que l'empereur n'est plus. Qu'il aurait été tué par des rebelles.

Mais alors, à quoi - ou à qui - peuvent donc servir ces tapis ?






Ce que j'en ai pensé




Tout d'abord, je voudrais remercier du fond du cœur mon amie Liliane, qui m'avait offert ce livre pour mon anniversaire il y a 4 ans, et que je n'avais pas encore lu. Merci Liliane ! Quel beau cadeau !
Et je regrette de l'avoir laissé aussi longtemps de côté car ce livre est une petite merveille !

La chose la plus remarquable, dans ce roman, c'est le style d'écriture de l'auteur. Il est d'une beauté, d'une poésie... rarement vues dans un roman de science-fiction ! J'ai relu certains passages plusieurs fois, juste pour m'imprégner de chaque mot, tant c'était magnifique !

Au niveau de l'histoire, elle est également remarquable par son originalité : toute une planète qui s'est organisée autour d'une seule activité, le tissage de tapis faits avec les cheveux des femmes et des filles des tisseurs pour rendre gloire à l'Empereur-Dieu de cette galaxie, ce n'est pas banal !

La construction du roman est faite de chapitres qui racontent chacun l'histoire d'un personnage différent ; personnages qui, en apparence, n'ont aucun lien les uns avec les autres. Beaucoup d'entre eux n'apparaissent d'ailleurs qu'une fois, et on ne les revois plus.

Mais au fur et à mesure que l'on avance, on se rend compte que chacun joue un petit rôle, mais important, dans la trame de ce récit, comme quand on décompose une image et qu'on voit qu'elle est faite de dizaines d'images minuscules, sauf qu'ici, c'est le contraire : on part d'une quantité de petits tableaux, de tranches de vies, de points de vue, pour arriver, par un effet de recul, de "zoom arrière", si vous préférez, à une vision d'ensemble.

Et ainsi, c'est par petites touches, par de petits détails, au détour d'une phrase, d'une réplique dans une conversation, que l'on avance dans la compréhension du mystère que représentent ces tapis en cheveux.
Jusqu'à la révélation finale...


Conclusion : J'ai énormément aimé cette construction et le style de ce roman, et je ne saurais que trop vous le conseiller, même si vous n'aimez pas la science-fiction, car malgré les éléments qui le placent dans ce genre de littérature, il s'agit au final d'une histoire d'êtres humains... 

Ma note : 18/20




5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci d'avoir pris la peine de le lire! Bisous!!!

      Supprimer
  2. Je suis vraiment ravie que ce livre t'ait plu. Je l'avais également adoré. J'aime beaucoup cet auteur, et d'ailleurs, je te recommande vivement un autre de ses livres "Maître de la matière". Une brique à lire, mais une très belle histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Je ne savais pas (ou ne me rappelais pas) que tu l'avais lu aussi. Merci pour le conseil, je le note. ;-)

      Supprimer
  3. Voici un livre qui me tente depuis longtemps ! Ton avis confirme mon envie de me lancer :)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)