mercredi 9 mars 2016

Rougemuraille : Cluny le Fléau, tome 1 : Le Seigneur de la guerre

Auteur : Brian Jacques
Editeur : Mango Jeunesse
Collection : Mango Poche
Parution : juin 1998
Nbre de pages : 192


Rougemuraille est une série de fantasy animalière créée par Brian Jacques en 1986.


L'histoire :
Au cœur de la forêt de Mousseray, il existe une abbaye du nom de Rougemuraille. Cette abbaye fut fondée il y a bien longtemps par Martin le Guerrier et ses amis après que celui-ci libéra Mousseray d'une terrible chatte sauvage nommée Tsarmina. Le château de Castelfelis, demeure de la Reine aux Yeux Multiples, se tenait autrefois à l'endroit même où fut fondée Rougemuraille. Depuis, l'esprit de Martin le Guerrier veille sur l'abbaye. Ses habitants, frères, sœurs ou laïcs, vivent en paix. Mais la paix est souvent bouleversée par de nombreuses vermines qui convoitent l'abbaye ou d'autres biens...

Le monde de Rougemuraille :
Les personnages de Rougemuraille ne sont pas des humains mais des souris, musaraignes, campagnols, rats, loutres, hermines, fouines, blaireaux, lièvres, renards, taupes, furets… Cette histoire se passe dans un monde différent du nôtre. Les proportions des tailles des espèces que nous connaissons sont totalement différentes. La notion de temps y est aussi différente. L'époque n'est pas spécifiée, bien que l'influence médiévale y soit très présente.
                                                                                                     (Wikipédia)



Résumé de ce tome :

En cet été de la Rose Tardive, l'abbaye de Rougemuraille vit en paix. Mais pas pour longtemps! Cluny le Fléau et sa bande de rats malfaisants sont en chemin... Et ce diabolique rat borgne, ce Seigneur de la guerre, est prêt à tout pour obtenir ce qu'il désire, l'abbaye de Rougemuraille! Heureusement pour les habitants de la contrée de Mousseray, Mathieu, souriceau novice, se sent la force de résister à ce terrible... Seigneur de la guerre.








Le problème, avec cette série, c'est que les nombreux tomes ne sont pas parus dans l'ordre chronologique de l'histoire.

Par conséquent, celui dont je vais parler aujourd'hui, que je pensais être le 1er de la série puisqu'il a été le premier publié, n'est pas le premier dans l'ordre chronologique (c'est le 9e).


Ce n'est pas du tout gênant pour la compréhension de l'histoire, mais quand il s'agit d'une série, je préfère toujours lire les livres dans l'ordre.





Ce que j'en ai pensé




Ce livre étant très court et écrit assez gros, il se lit très vite, et je n'ai donc pas eu le temps de vraiment m'immerger dans ce monde.


Néanmoins, malgré un côté "enfantin" qui est logique puisque c'est une série Jeunesse, il est très plaisant à lire et les péripéties et les rebondissements s'enchaînent à un bon rythme, et certains passages plus graves laissent présager que la suite sera peut-être moins innocente, plus sombre.


J'ai trouvé un peu rapide la transformation de Mathieu, qui est un novice discret et timide dans les premières pages et devient en une nuit courageux, plein de ressources, combatif et charismatique.

Mais il n'empêche que c'est un personnage très sympathique et attachant. L'image de la couverture qui le représente mignon à croquer m'a peut-être influencé, mais ce n'est pas sûr. :-)

Parmi les "gentils", il y a d'autres personnages que j'ai bien aimé : le frère Mathusalem (qui porte bien son nom vu qu'il doit avoir au moins 200 ans!), la jeune et jolie Florine, qui ne laisse pas Mathieu indifférent, Dame Blaireau, qui est d'une fidélité sans faille à l'Abbaye et aide énormément les moines-souris grâce à sa taille imposante (par rapport aux souris et aux rats), le lièvre Basile, qui est de loin le personnage le plus drôle de ce 1er tome...


Du côté des méchants, ils sont tous plus laids, sales, hargneux, vicieux et bêtes les uns que les autres! Enfin, sauf Cluny, qui est tout cela, la bêtise en moins. Il est même très rusé, mais met toute son intelligence au service du Mal. Mais pas du mal, dans le sens "le Diable", etc... Non, le Mal pour le Mal. Il aime commander, régner, être obéi et surtout... craint. Il est complètement sans coeur et n'hésite pas à tuer ou abandonner ses plus fidèles comparses quand ils ne lui servent plus.

Ce qui ne l'empêche pas d'être complètement adulé par ceux-ci!

Je tiens ici à saluer l'auteur (et le traducteur!) pour les noms des rats. Parce que Dent-rouge, Griffenoire, Pique-fromage, Rageur, Tête-de-mort, Sanffroid, Musopourri, Brûlot, Demi-queue et j'en passe, ça m'a beaucoup amusée!


Ce premier tome se termine sur plusieurs questions posées par l'auteur, livre pour enfants oblige, dans le genre : "Mais que va-t-il se passer dans le prochain tome?" , "Les héros arriveront-ils à se sortir de cette situation?"... 


Conclusion : J'ai vraiment apprécié cette lecture malgré le côté "jeunesse" indéniable. Je lirai les deux tomes suivants très bientôt, je pense, et je vais essayer de me procurer les vrais premiers tomes.


Ma note : 16/20



4 commentaires:

  1. J'en avais lu quelques-uns au collège (voire même en primaire). J'avais beaucoup aimé, et j'y répondais justement récemment, mais impossible de les retrouver tous pour les acheter. Du coup, mon âme de collectionneuse est extrêmement frustrée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de trouver le "vrai" premier tome : La Forteresse en péril, en brocante. Je vais essayer de les acheter petit à petit, si je les trouve... :-)

      Supprimer
  2. Merci pour ta chronique, j'ai très envie de lire cette série.
    J'ai trouvé un tome intégrale en occasion (La Patrouille), mais je ne sais pas si je peux le lire ou pas ?
    Est-ce que chaque intégrale peut se lire indépendamment des autres ?
    Je l'avais revu en vide-grenier, dommage je venais de l'acheter. Je vais essayer de tous me les procurer, la série a l'air géniale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si c'est toujours mieux de les lire dans l'ordre, tu peux le lire, car chaque histoire est indépendante.
      Moi je vais essayer de les acheter dans l'ordre. ;-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)