dimanche 4 septembre 2016

Nouveautés littéraires du 20 au 31 août 2016




Salutations !


Comme promis ici, je vais maintenant vous faire part des livres parus entre le 20 et le 31 août et qui m'intéressent.



Miroir, miroir, de Collectif Disney




La Méchante Reine n’a pas toujours été mauvaise.

Lorsque meurt la mère de la princesse Blanche-Neige, c’est sur la tête de cette jeune fille que le roi éploré vient déposer la couronne. Entourée par l’amour du roi et de cette petite fille qu’elle aime comme sa propre enfant, la nouvelle reine s’épanouit.

Malheureusement, la guerre éclate, et le roi y laisse la vie. Le cœur de la reine se brise, se flétrit. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit qui lui rappelle son enfance malmenée par un père détestable.

Chaque jour qui passe l’éloigne de Blanche-Neige, chaque jour, la reine tombe sous la coupe du miroir. Jusqu’au matin où Blanche-Neige devient la plus belle de toute, et où la reine réclame son cœur…



Sortie le 24 août 2016

Editions Hachette Romans

240 pages


Songe à la douceur, de Clémentine BEAUVAIS






Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.


Sortie le 24 août 2016

Editions Sarbacane

240 pages

Daringham Hall : L'héritier, de Kathryn TAYLOR





Daringham Hall, un manoir cossu sur la côte Est de l’Angleterre où vit la famille Camden, qui vient juste de recevoir le courrier d’un avocat. Ce dernier prétend que son client, Ben Sterling, un jeune entrepreneur américain ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, est le fils de Ralph, le patriarche du clan Camden…
Cette révélation sème la stupeur à Daringham Hall. Ben a en effet l’intention de récupérer ce qui lui est dû : une partie de la fortune familiale mais, surtout, le titre de baron, qui échoit au premier héritier mâle.
Le jour où Ben décide de se rendre sur place pour affronter « sa » famille, il est victime d’une double agression, qui le laisse amnésique.
Il est alors recueilli par Kate, la vétérinaire locale, qui tombe sous son charme. Grâce à elle, il fait la connaissance des différents membres du clan, avec qui il sympathise.
Mais quand son associé, qui s’était lancé à sa recherche, fait soudain irruption, Ben retrouve la mémoire, et la raison de sa présence à Daringham Hall…


Sortie le 24 août 2016


Editions Archipel

300 pages


L'enfant qui mesurait le monde, de Metin ARDITI




À Kalamaki, île grecque dévastée par la crise, trois personnages vivent l’un près de l’autre, chacun perdu au fond de sa solitude. Le petit Yannis, muré dans son silence, mesure mille choses, compare les chiffres à ceux de la veille et calcule l’ordre du monde. Maraki, sa mère, se lève aux aurores et gagne sa vie en pêchant à la palangre. Eliot, architecte retraité qui a perdu sa fille, poursuit l’étude qu’elle avait entreprise, parcourt la Grèce à la recherche du Nombre d’Or, raconte à Yannis les grands mythes de l’Antiquité, la vie des dieux, leurs passions et leurs forfaits... Un projet d’hôtel va mettre la population en émoi. Ne vaudrait-il pas mieux construire une école, sorte de phalanstère qui réunirait de brillants sujets et les préparerait à diriger le monde ?
Lequel des deux projets l’emportera ? Alors que l’île s’interroge sur le choix à faire, d’autres rapports se dessinent entre ces trois personnages, grâce à l’amitié bouleversante qui s’installe entre l’enfant autiste et l’homme vieillissant.


Sortie le 24 août 2016


Editions Grasset

304 pages



Le Royaume, d'Emmanuel CARRERE






"A un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans. C'est passé.

Affaire classée, alors? Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'ai éprouvé le besoin d'y revenir? Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd'hui - en romancier? en historien?
Disons en enquêteur.





Sortie le 25 août 2016

Editions Folio 

608 pages


Images fantômes, de Elizabeth HAND



Photographe punk expérimentale, Cass Neary a connu son quart d'heure de gloire warholien dans le New York des années 1970. Ce qui n'était pas prévu, c'est qu'elle y survive. Vingt ans plus tard, c'est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie. 

Aussi, quand son vieil ami Phil lui propose d'aller interviewer Aphrodite Kamestos, artiste culte des années 1960 vivant désormais recluse sur une petite île perdue au large du Maine, Cass n'hésite pas très longtemps ; d'autant que Kamestos, dont l'œuvre a inspiré son propre travail, a apparemment demandé à la voir personnellement. 

Mais le Maine en novembre est un monde en soi : grise, glacée, peuplée de figures inquiétantes, la région baigne dans une atmosphère quasi onirique, et l'esprit embrumé de la visiteuse n'arrange rien à l'affaire. 
Avant de s'embarquer pour Paswegas Island, Cass apprend que des disparitions ont été signalées dans le secteur. L'accueil glacial que lui réserve Aphrodite, et l'étrange comportement du fils de cette dernière, ne font rien pour dissiper ses angoisses. Et si l'expression " artiste maudite " était à prendre au sens littéral ? Cass est-elle prête à affronter ses propres démons ?



Sortie le 25 août 2016

Editions Super 8

432 pages


L'espace d'un an, de Becky CHAMBERS



Rosemary, jeune humaine inexpérimentée, fuit sa famille de richissimes escrocs. Elle est engagée comme greffière à bord du Voyageur, un vaisseau qui creuse des tunnels dans l’espace, où elle apprend à vivre et à travailler avec des représentants de différentes espèces de la galaxie : des reptiles, des amphibiens et, plus étranges encore, d’autres humains. La pilote, couverte d’écailles et de plumes multicolores, a choisi de se couper de ses semblables ; le médecin et cuistot occupe ses six mains à réconforter les gens pour oublier la tragédie qui a condamné son espèce à mort ; le capitaine humain, pacifiste, aime une alien dont le vaisseau approvisionne les militaires en zone de combat ; l’IA du bord hésite à se transférer dans un corps de chair et de sang…
Les tribulations du Voyageur, parti pour un trajet d’un an jusqu’à une planète lointaine, composent la tapisserie chaleureuse d’une famille unie par des liens plus fondamentaux que le sang ou les lois : l’amour sous toutes ses formes.

Loin
 de nous offrir un space opera d’action et de batailles rangées, Becky Chambers signe un texte tout en humour et en tendresse subtile. Elle réussit le prodige de nous faire passer en permanence de l’exotisme à la sensation d’une familiarité saisissante.


Sortie le 25 août 2016


Editions L'Atalante

448 pages


Danse d'atomes d'or, de Olivier LIRON






Un soir chez des amis, O. rencontre Loren, une acrobate fougueuse et libre aux cheveux couleur de seigle. Ils s’éprennent follement, s’étreignent et s’aiment le jour et la nuit dans la ville qui leur ouvre les bras. Mais Loren disparait sans un mot. Inconsolable, têtu O. la cherche jusqu’à Tombelaine en Normandie. Là, il apprendra pourquoi la jeune fille si solaire et fragile, est partie sans pouvoir laisser d’adresse.
Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, le ballet de Pina Bausch, Danse d’atomes d’or propose une nouvelle version du mythe. Ici, Eurydice n’a pas besoin d’Orphée…
D’une beauté à couper le souffle, écrit avec la rage de vivre, le premier roman d’Olivier Liron s’inscrit dans le droit fil de L’écume des jours de Boris Vian.


Sortie le 25 août 2016


Editions Alma

227 pages


Où la lumière s'effondre, de Guillaume SIRE




Détruire Internet, est-ce possible ?
Magnat de la Silicon Valley, Paul s'est retourné contre son invention : il a réuni une armée de dix mille hommes pour détruire le réseau. Menacé de mort, il confie alors l'opération à son ami d'enfance, Robin, un programmeur lunatique et incroyablement doué.
Mais Robin n'est pas Paul.

Viscéralement attaché à la technologie qu'il a contribué à créer, il décide de venger son ami mais renâcle à l'idée d'abandonner la vie qu'il mène sur les rives de la baie de San Francisco. Il ne veut pas renoncer au rêve américain.

Que deviendrait le monde sans Internet ? Quels dieux remplaceraient ceux de la Silicon Valley ?

Guillaume Sire, enseignant à l'Institut français de presse, prouve avec brio, dans ce roman prométhéen, qu'Internet est un sujet absolument littéraire.

Sortie le 25 août 2016


Editions Plon

240 pages


Sang-de-lune, de Charlotte BOUSQUET





Alta. Une cité où les femmes sont soumises à l'autorité des fils-du-soleil. Gia, comme toutes les sang-de-lune, doit docilement se plier aux règles édictées par le conseil des Sept, sous peine de réclusion, ou pire, de mort. Impossible d'échapper au joug de cette société où règne la terreur. Pourtant, le jour où sa petite soeur Arienn découvre la carte d'un monde inconnu, les deux jeunes filles se prennent à rêver à une possible liberté. Mais ce rêve est bientôt menacé par l'annonce du mariage de Gia. Le temps presse, elles doivent fuir. Or, pour atteindre ce monde mystérieux qui cristallise leurs espoirs, toutes deux doivent traverser les Régions Libres, un territoire effrayant où cohabitent hordes barbares et créatures monstrueuses, issues de la matière même de l'obscurité.




Sortie le 25 août 2016


Editions Gulf Stream

320 pages


Mes souvenirs de Jane Austen, de James Edward AUSTEN-LEIGH









Un témoignage essentiel sur la vie de Jane Austen (1775-1817) par son neveu qui a contribué à asseoir son mythe en Angleterre. Il s'agit de la première biographie consacrée à l'auteur d'Orgueil et préjugés. Elle a servi de base à tous les autres travaux ultérieurs. - Ce titre est inédit en langue française. - Jane Austen continue à bénéficier d'une grande popularité auprès du public.




Sortie le 25 août 2016


Editions Bartillat

296 pages



Le Mystère de Willoughby, de Jane ODIWE




Dans Raison & Sentiments de Jane Austen, Marianne Dashwood épouse le colonel Brandon et parvient à oublier son amour de jeunesse : Willoughby.

Trois ans plus tard, alors que Marianne souhaite marier sa petite soeur Margaret pourtant éprise de liberté, elle revoit Willoughby accompagné d’un ami, Henry Lawrence. Tandis que Margaret succombe au charme de l’impertinent Mr Lawrence, les souvenirs et l’incertitude ne cessent de hanter Marianne. En outre, Willoughby est plus charmant et plus amoureux d’elle que jamais. Le colonel Brandon devant s’absenter pour s’occuper de sa pupille, Willoughby en profite pour essayer de reconquérir le coeur de Marianne. Saura-t-elle résister ou la tentation d’un amour passé sera-t-elle plus forte ?



Sortie le 26 août 2016


Editions Milady Romance

? pages

Le Prix des âmes, tome 1 : Coupés du monde, de Céline ETCHEBERRY



Chaque fantôme resté en arrière a une histoire, et aucune d’entre elles ne peut laisser indifférent celui qui les écoute...

« Lorsque je relève les yeux de la rivière, je capte nos reflets dans la vitre. Un peu plus grand que moi, Calame paraît soudain bien trop jeune. Je m’apprête à lui sourire, dans ce miroir de fortune, quand une silhouette se joint au tableau. Et je n’ai le temps de rien. »

Petrichor est habitué aux missions difficiles. On ne sait jamais ce que les âmes perdues nous réservent, même lorsqu’on est là pour les délivrer de leurs tourments.

Et avec les spectres qui peuplent l’île sur laquelle il a été envoyé, il n’est pas au bout de ses surprises. Coupé du monde, confronté à une histoire sordide dont il démêle les fils un à un, Petrichor pourrait bien basculer dans le piège de la solitude et la noirceur qu’elle entraîne... si Calame ne débarquait pas à son tour sur ces rivages désolés.

Appartenant à l’organisation
 adverse, qui capture les âmes pour les revendre au meilleur prix, tout le sépare de Petrichor. Pourtant, ils ne tardent pas à unir leurs forces face au danger qui les menace, outrepassant tous les interdits que leur imposent leur don et les deux institutions rivales pour lesquelles ils travaillent.

Sortie le 31 août 2016

Editions Bragelonne Snark

? pages


L'homme qui voyait à travers les visages, de Eric-Emmanuel SCHMITT




Après La Nuit de feu, Eric-Emmanuel Schmitt poursuit son exploration des mystères spirituels dans un roman troublant, entre suspense et philosophie.
Tout commence par un attentat à la sortie d’une messe. Le narrateur était là. Il a tout vu. Et davantage encore. Il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules – souvenirs, anges ou démons – qui le motivent ou le hantent.
Est-ce un fou ? Un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l’amener à la rencontre dont nous rêvons tous…



Sortie le 31 août 2016


Editions Albin Michel

420 pages




Et ben voilà ! Pas de doute, la rentrée littéraire est bien là : ;-)






Et vous, est-ce qu'il y a beaucoup de nouveautés qui vous ont fait envie, cette semaine ? 






3 commentaires:

  1. songe à la douceur me tente bien !

    RépondreSupprimer
  2. Ouah ! Que n'ai regardé ta sélection plus tôt ! Bon a part, les quelques romans un peu plus histoires de famille/romance, qui ne sont pas trop ma tasse de thé, ils me font vraiment envie, surtout le dernier Eric-Emmanuel Schmidt. Je n'ai jamais lu l'auteur, mais je pense que cela pourrait être une bonne occasion. :D

    En tout cas, beau travail ;)

    RépondreSupprimer
  3. Merci, White ! En effet, c'est du travail de préparer un tel article car il y a des dizaines de livres nouveaux à examiner pour savoir s'ils m'intéressent ou pas. Ça prend beaucoup de temps !
    Moi non plus je n'ai jamais lu Schmitt mais j'en ai envie depuis longtemps.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)