samedi 4 février 2017

La vie secrète et remarquable de Tink Puddah

Auteur : Nick DiChario
Editeur : Folio SF
Parution : 1er mars 2012
Nombre de pages : 322











À la mort de ses parents, alors qu'ils venaient d'arriver sur Terre, Tink Puddah est livré à lui-même. Malgré sa peau bleue et sa difformité, il est recueilli par un couple qui vit aux Etats-Unis, au cœur de la forêt. Mais sa survie n'est pas assurée dans ce pays où le simple fait d'être noir vous met en danger de mort. Et lorsqu'il est abattu d'une balle dans la tête, personne ne se soucie vraiment de savoir qui a bien pu le tuer. Pourtant, ceux qui l'ont connu se souviennent d'un être doté d'une intelligence rare et d'une gentillesse à toute épreuve. Ainsi se révèle la vie secrète de Tink Puddah.
     Ce premier roman de Nick DiChario donne une nouvelle dimension au récit de contact extraterrestre. Un livre original et poignant.











Ce que j'en ai pensé



Ainsi qu'il est dit dans la 4e de couverture, voilà un livre comme on en voit peu. Original par son sujet, il l'est aussi par son traitement. Car l'action se déroule sur deux époques.
D'une part, en 1860, après la mort de Tink Puddah, où les gens qui l'ont connu parlent de lui, essayent de savoir qui l'a tué, et réagissent de façons différentes à sa mort.
Et d'autre part, on suit la vie de Tink Puddah, de sa naissance à sa mort, de 1845 à 1860. 

Si on regarde les dates, on se rend compte que Tink Puddah n'avait que 15 ans quand il est mort, et pourtant, tout le monde le considérait comme un homme, et d'ailleurs, il vivait seul, dans une cabane.

Son parcours jusqu'à cet endroit est assez chaotique : après quelques années d'un bonheur fragile chez les gens qui l'ont recueilli, il subira des épreuves à cause de l'intolérance et de la bêtise des hommes, et connaîtra l'errance et la solitude, avant de s'installer à proximité d'un village, où il sera accepté par les habitants. Sa petite taille et sa peau bleue étonnent bien un peu, mais finalement, ces gens simples l'acceptent tel qu'il est, sa gentillesse et son don pour faire pousser tout ce qu'il désire étant appréciées de tous.
Seul le pasteur du village a un peu de mal avec lui, car il dit simplement et en toute innocence qu'il ne se reconnaît pas dans la notion de religion, et que Dieu n'existe pas.
Pour un pasteur de cette époque, ces déclarations sont choquantes, et il essayera à plusieurs reprises de convertir Tink Puddah.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Tink, foncièrement bon et honnête, en communion totale avec la nature et la Terre.

Il y a un contraste frappant, sûrement voulu, entre cet extraterrestre plus humain que les humains, et le personnage du pasteur, censé incarner la Bienveillance, la Fraternité et la Tolérance et qui en fait, est le moins ouvert, le plus coléreux et le plus fragile psychologiquement de tous les adultes de cette histoire.  

On ne peut pas manquer d'être fasciné et charmé à la fois par l'étrange sérénité et la douceur qui émane de Tink Puddah, et par la poésie qui se dégage de ce roman. J'ai regretté qu'il soit si court, car j'aurais vraiment aimé côtoyer plus longtemps ce petit être aux pouvoirs extraordinaires et à l'état d'esprit lumineux et pur. 

En lisant cette histoire, j'ai ressenti une totale empathie pour lui. J'ai souffert avec lui lors de scènes très dures où son innocence, sa bonté et sa naïveté se heurtait à la haine et à la brutalité des hommes, et au cours desquelles il ne comprenait même pas pourquoi ils agissaient ainsi.

Et je me suis sentie pleine de joie et de soulagement quand il est parvenu à être en paix avec lui-même et à connaître exactement sa place et son rôle dans ce monde qui pourtant n'était pas le sien, à l'origine, mais qui l'est devenu.


Conclusion : Un roman de science-fiction très humain, porteur d'un message de tolérance, avec un personnage principal aussi fascinant qu'attachant. Un très bon roman, plein de poésie, avec une touche de merveilleux.

Ma note : 16/20






Cette lecture rentre dans le cadre des challenges :






















2 commentaires:

  1. ça a l'air vachement sympa en tout cas :D
    Si je le trouve en occasion un jour je me pencherais dessus =)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas mais tu me donnes envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)