dimanche 12 mars 2017

La Roue du Temps, tome 2 : L'Oeil du Monde

Auteur : Robert JORDAN
Editeur : France Loisirs
Parution : mars 2006
Nombre de pages : 642







Cinq d'entre eux viennent du Champ d'Edmond : Rand, Mat, Perrin, Egwene et Nynaeve. Trois sont des étrangers : la Dame Moiraine, le guerrier Lan et le ménestrel Thom. Ils sont huit compagnons qui cherchent Tar Valon, la cité forte.
Le Seigneur de l'Ombre a jadis voulu conquérir la terre mais les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique, l'ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré à ses vainqueurs une folie meurtrière. Où est le Dragon qui guidait les Aes Sedai ? On dit qu'un jour il renaîtra pour délivrer l'univers. Mais quand ?
Grâce à Moiraine et à ses pouvoirs, les aventuriers échappent à bien des dangers, mais quand des géants ténébreux, les Trollocs, se lancent à leur poursuite, ils se dispersent : Mat et Rand descendent le fleuve en bateau ; Egwene et Perrin le traversent à la nage. Se retrouveront-ils au rendez-vous convenu : Caemlyn, capitale du royaume d'Andor, étape sur la route de Tar Valon ?












Ce que j'en ai pensé


Ce deuxième tome ne faisant qu'un avec le premier, à l'origine, il en est vraiment la continuité. C'est-à-dire que nous retrouvons tous les personnages exactement dans la situation où nous les avions laissés à la fin du tome 1. Rand et Mat d'un côté, Perrin et Egwene d'un autre et Moiraine, Lan et Nynaeve encore ailleurs, en train d'essayer de rattraper les quatre jeunes.

Et il faudra attendre une bonne moitié du volume pour qu'ils se retrouvent tous. Pendant cette première moitié, donc, nous suivons surtout les aventures de Rand et Mat, qui essayent de rejoindre la ville de Caemlyn comme ils le peuvent, car ils pensent bien retrouver les autres là-bas. Pendant toute la durée de leur périple, ils sont traqués par des Amis du Ténébreux qui essayent de les rallier à la cause de leur Maître, plus ou moins brutalement. 

Et comme si cela ne suffisait pas, Mat devient de plus en plus renfermé, négatif et méfiant envers tout le monde. Ils affronteront pas mal de périls avant de retrouver enfin le reste de la troupe. Et surtout, Rand fera la connaissance d'un personnage que j'ai adoré : Loial, l'Ogier. Les Ogiers sont des créatures extraordinaires autant par leur taille impressionnante que par leur longévité, leur façon de vivre ou leurs talents de bâtisseurs. C'est eux qui ont construit les plus belles villes de ce monde, et les humains sont absolument incapables de reproduire leurs créations, tant elles sont belles, fines et solides à la fois. Ils vivent des centaines d'années et de ce fait, n'ont pas la même perception du temps que nous. Par exemple, une réunion qui, chez les humains prendrait quelques heures durera deux ou trois ans chez les Ogiers. Et Loial, qui a 90 ans, est considéré comme jeune et impulsif par ses congénères.
Ils ont aussi un amour immodéré pour la nature, et en particulier pour les arbres et les forêts. Loial déplore d'ailleurs constamment que toutes les grandes forêts (qu'il appelle des "bosquets") aient quasiment disparu du pays.
Loial sait énormément de choses sur le fonctionnement de la Roue du Temps, du Dessin et de la façon dont il est tissé par la Roue, et grâce à lui, on en apprend beaucoup, en même temps que les protagonistes de cette histoire. 

Dans ce tome, on découvre d'autres secrets de ce monde, comme les Voies, par exemple, ou le domaine de l'Homme Vert, personnage extraordinaire et merveilleux qui a pour mission de garder l'OEil du Monde. Les personnages sont également amenés à découvrir des endroits qu'ils n'auraient jamais pensé voir un jour, comme la Grande Dévastation, et j'ai adoré ces passages-là.

Les rapports entre les personnages évoluent, et chacun commence à savoir ce qu'il veut faire ou devenir. J'ai eu beaucoup de plaisir à tous les retrouver, surtout Rand, qui est de plus en plus intéressant et attachant. 


Perrin est très en retrait, pendant la quasi totalité de ce tome, car très renfermé sur lui-même et mal à l'aise avec ses nouvelles "facultés". On sent qu'il redoute la réaction de ses compagnons quand il se rendront compte de ce qu'il est devenu, et que ça l'empêche d'être naturel avec eux car il essaye de se faire le plus discret possible. Ou tout simplement qu'il est effrayé par ses nouvelles perceptions. J'ai trouvé ça dommage, car je l'avais beaucoup apprécié dans le tome précédent, et j'espérais que son lien avec les loups serait plus développé ici. Ce sera sûrement pour un prochain tome...

En revanche, Nynaeve est un peu plus mise en avant dans ce tome, et d'une façon plus positive qu'avant. Bien sûr, elle est toujours très méfiante à l'égard de Moiraine et se sent toujours en compétition avec elle, mais ses sentiments pour Lan la rendent un peu plus sympathique. En tout cas, elle accepte maintenant plus facilement le fait que les jeunes ne puissent pas rentrer chez eux dans l'immédiat et qu'ils aient peut-être un autre destin que celui de fermier ou artisan.

A ce sujet, on sent beaucoup de nostalgie de leur part pour leur pays natal, et c'est très touchant.

Par ailleurs, on apprend l'histoire de Lan : qui il est réellement et ce qu'il a vécu. Et ce récit m'a fait ressentir un énorme respect pour ce personnage que j'admirait déjà beaucoup avant. Je comprends que Nynaeve craque pour lui...

Au cours de ce tome, on fait également la connaissance d'autres personnages, certains sympathiques et d'autres un peu moins, qui sont secondaires pour l'instant, mais qui pourraient bien avoir de l'importance plus tard. En tout cas, ce sont des personnages hauts placés, ce qui signifie qu'ils pourraient tout à fait avoir un gros impact sur la suite de l'histoire, si l'auteur en décide ainsi.

La fin du tome est riche en péripéties, rebondissements, suspense et exploits spectaculaires, et ce que l'on soupçonnait depuis le début au sujet de Rand est enfin révélé et cela promet du très bon pour la suite. On n'est pas au bout de nos surprises, c'est sûr ! 

Conclusion : Un univers de plus en plus dense, riche et complexe, et une suite à la hauteur du premier tome, qui nous réserve son lot de découvertes, de bagarres, de dangers et de révélations. J'ai bien apprécié ma lecture, même si je dois avouer que j'ai préféré la deuxième moitié, quand toute l'équipe est réunie. Et j'ai déjà hâte de lire la suite, car on comprend bien à la fin de ce volume que l'aventure ne fait que commencer...


Ma note : 17/20





Cette lecture rentre dans le cadre des challenges :
























(Mais je ne l'ai pas validé, n'ayant pas rendu la chronique dans les temps)





5 commentaires:

  1. Ce livre a l'air riche en aventures !

    RépondreSupprimer
  2. C'est toujours ça le problème je trouve avec les tomes coupés en deux, c'est que le début du second est toujours mal placé parce que souvent le milieu d'un livre est la partie la plus lente, et du coup commencer dessus n'est jamais super.
    Tu commences a avoir une idée de la complexité et profondeur du monde qui est développé dans cette série, et ce n'est encore que le tout début, après tout on ne connais que 2 pays pour l'instant ^^ (sur la 20ène au total environ xD)
    Pareil pour les personnages, tu connais maintenant le groupe de base et ensuite plein se rajouterons plus ou moins importants ^^
    Ce qui est super avec ce tome c'est qu'il est vraiment un peu comme une ouverture d'un opéra, dans le sens ou tout ce qui est dedans est super important et sera ensuite développé plus en détail dans le reste de l'histoire ^^
    Il n'y a aucun point qui n'est pas important jusqu'au bout !

    Bref, contente que tu ai aimé ^^ J'espère que tu continuera régulièrement la suite :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que c'est dommage que le début soit lent. J'avoue qu'il y a des passages que j'ai trouvé un peu longuets. Heureusement la suite rattrape bien tout ça. J'ai eu du mal à faire cette chronique sans trop en dire. Comme par exemple au sujet des Voies ou de l'Homme Vert. J'avais tellement envie de parler de lui !
      En ce qui concerne la suite, je les lirai quand le tirage au sort les choisira. ;-)

      Supprimer
    2. Lit les quand même avant d'avoir oublié parce que sinon ça sera encore plus difficile de passer de l'un à l'autre xD

      Supprimer
    3. Oui, tu as raison. Je vais essayer. ;-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)