samedi 28 mai 2016

On my wish list #12 - Le sixième sommeil




Re-bonjour !

Je vous retrouve maintenant pour le On my wish list.

Ce petit rendez-vous sympathique a été lancé par Book Chick City et repris en français par Chica's Booksland en 2012.

Il s'agit de choisir un livre dans sa wish list et d'expliquer pourquoi il nous fait envie.

Donc, je vais vous parler aujourd'hui du Sixième sommeil, de Bernard WERBER.




PHASE 1
Assoupissement
PHASE 2
Sommeil léger
PHASE 3
Sommeil lent
PHASE 4
Sommeil très profond
PHASE 5
Sommeil paradoxal
PHASE 6
Le sixième sommeil.


Celui de tous les possibles.


Sorti le 15 septembre 2015


416 pages



Pourquoi ça m'intéresse ?

Bernard WERBER est un de mes auteurs fétiches et j'ai lu un certain nombre de ses livres. J'adore les romans où il explore les territoires encore inconnus de l'homme et de la science, comme dans Les Thanatonautes, mon préféré, où les héros partaient à la découverte de l'au-delà. Ils passaient successivement par plusieurs "territoires", qui formaient la carte du "continent" des morts. 

Ici, j'ai l'impression que cela doit être un peu le même schéma, avec les différentes phases du sommeil. Et j'ai vraiment envie de découvrir ce que l'auteur a imaginé pour nous intriguer, nous surprendre et nous faire rêver (sans jeu de mot). 

Bernard WERBER en parle ainsi : "Le sixième sommeil, c'est une sorte de fontière du monde connu par la science. Actuellement, on sait que, toutes les nuits, on a des cycles de 90 mn dans lesquels on descend 5 fois dans des vallées, donc 5 descentes, au fond desquelles on va se retrouver dans une phase qu'on appelle le sommeil paradoxal, qui est le 5e sommeil. Donc 1er stade, l'endormissement, 2e stade, le sommeil léger, 3e stade, le sommeil profond, 4e stade, le sommeil très profond, 5e stade, le sommeil paradoxal, qui est le sommeil où le corps est entièrement paralysé et en même temps, le cerveau est en activité extrême. Et moi, ce que j'ai imaginé, c'est un 6e stade, dans lequel le corps est encore plus paralysé, et l'activité cérébrale va tellement loin qu'on trenscende le temps, donc on échappe aux lois de la physique."


Extrait :

"Ecoutez -moi bien. Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Un tiers. Et un douzième à rêver. Pourtant, la plupart des gens s'en désintéressent ; le temps de sommeil n'est perçu que comme un temps de récupération. 

Les rêves sont presque systématiquement oubliés dès le réveil. Pour moi, ce qui se passe toutes les nuits sous les draps de chacun est de l'ordre du mystère. Le monde du sommeil est un nouveau continent à explorer, 
un monde parallèle rempli de trésors qui méritent d'être exhumés et exploités. 


Un jour, à l'école, on enseignera aux enfants à bien dormir. Un jour, à l'université, on apprendra aux étudiants à rêver. Un jour, les songes deviendront des œuvres d'art visibles par tous sur grand écran. Dès lors, ce tiers de vie qu'on considérait à tort comme inutile sera enfin rentabilisé pour décupler toutes nos possibilités physiques et psychiques. Et si j'arrive à le réaliser, mon "projet secret" devrait ouvrir une voie encore plus extraordinaire dans le monde du sommeil, une voie qui pourrait vraiment tout changer."










2 commentaires:

  1. Que je te comprends ! Il me fait aussi énormément envie ! Mais il faut déjà que je termine la saga des Micro humains vu que je n'ai lu que le premier tome pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh... Comme moi ! C'est exactement ce que je me suis dit. Mais je n'étais pas pressée de la terminer, jusqu'à présent, vu que le premier tome m'avait un peu déçue, voire agacée. Je n'avais pas accrochée à 100% à l'histoire, et j'avais eu l'impression qu'il s'auto-plagiait tellement cela ressemblait à d'autres livres de lui dans le schéma de l'histoire et la façon de la raconter. J'ai été la première surprise d'en être irritée, vu que j'aime son style, justement, d'habitude. Je me dis que ce n'était peut-être pas le moment de la lire et que je devrais redonner une chance à cette série. :-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)