lundi 1 janvier 2018

C'est lundi, que lisez-vous? #86






Bonjour et bonne année à tous !



Je vous retrouve aujourd'hui pour le C'est lundi, que lisez-vous?, rendez-vous initié par Malou et repris par Galleane, où je vous parle de mes lectures de la semaine passée, de mes lectures en cours et de mes lectures à venir.











J'ai essayé de tenir, d'aller jusqu'au bout, mais je n'y suis pas arrivée. A environ 40 pages de la fin, j'ai abandonné. Ce n'est pas que l'histoire était déplaisante, ni les personnages antipathiques, au contraire, mais je m'ennuyais. J'avais l'impression que c'étaient les mêmes scènes qui se répétaient encore et encore et que l'histoire n'avançait pas. Du coup, je n'avais pas envie de prendre mon livre et de l'ouvrir et je me dirigeais vers une panne de lecture, donc j'ai préféré le laisser tomber et passer à autre chose. A savoir...





Ce court roman était très agréable à lire.
Le style était très littéraire tout en étant moderne, mais ce n'était pas du tout difficile à lire. 
Le ton du narrateur était assez désabusé et doux-amer. 

J'ai lu que c'était une réécriture des Illusions perdues, de Balzac. Donc on peut comprendre pourquoi ce n'était pas d'une folle gaieté, malgré une certaine auto-dérision ironique.


Les maladresses et la naïveté du personnage principal et narrateur, racontées sur un "humour désabusé" le rendent très attachant et on se surprend à sourire fréquemment à la lecture de l'univers administratif souvent absurde qu'il nous décrit. 
Cela ne se termine pas sur une note très gaie, mais ce n'est pas triste non plus.
C'est juste le constat amer d'une vie morne et sans passions d'un homme qui a perdu toutes ses illusions et ses ambitions, à force de malchance et de bâtons dans les roues mis par des fonctionnaires aigris et revanchards.
On est pris de compassion pour le narrateur qui était plein de bonne volonté et avait un bon potentiel pour réussir, au départ, mais qui se retrouve broyé par la machine administrative et le jeu des pouvoirs.
C'est plaisant à lire et même souvent amusant, mais laisse un goût amer et désabusé.









J'ai lu les deux premiers tomes en mars 2016, il est donc plus que temps que je termine cette trilogie (qui en fait est le 9e tome de Rougemuraille - Cluny le Fléau - découpé en 3 tomes pour la version poche). Ceci est donc le 3e tome de la version poche. A ma grande surprise, j'éprouve un vif plaisir à retrouver tous les petits habitants de l'abbaye de Rougemuraille et de la forêt de Mousseray, qui l'entoure. Cet univers est toujours aussi attachant et amusant, et cette lecture est un vrai régal !










Ce sera le 3e livre lu pour le challenge "Le temps à l'envers", qui validera l'année 2015. 




Voilà, voilà ! 😊







Bonne semaine et bonnes lectures à tous !






9 commentaires:

  1. Bonne année et belle semaine livresque !

    RépondreSupprimer
  2. j(ai lu le Anthony Doerr, j'ai beaucoup aimé. Bonne semaine lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai aussi entendu dire qu'il était très bien. :-)

      Supprimer
  3. Bonne et heureuse année ! Et de très bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  4. je ne connais pas tes lectures mais je viens te souhaiter une très belle année 2018 qu'elle t'apporte joie santé et bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Val ! Bonne et heureuse année à toi aussi ! :-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)