vendredi 7 octobre 2016

On my wish list #20 - Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire




Salutations !

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd'hui pour le On my wish list !

Ce petit rendez-vous sympathique a été lancé par Book Chick City et repris en français par Chica's Booksland en 2012.

Il s'agit de choisir un livre dans sa wish list et d'expliquer pourquoi il nous fait envie.

Donc, je vais vous parler aujourd'hui de Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire, de L. C. TYLER.







Ethelred Tressider, obscur auteur de polars, ne fait rien comme tout le monde. Sa crise de la quarantaine, par exemple. Quand un homme ordinaire s’achète une Harley-Davidson, fonde un groupe de heavy metal ou trouve le chemin de Dieu, Ethelred, lui, a préféré disparaître en abandonnant tout derrière lui. C’était compter sans son agent, la terrible Elsie Thirkettle, qui, lancée sur ses traces, ne tarde pas à le retrouver dans une auberge miteuse des bords de Loire, peuplée de quelques philatélistes réunis pour la foire aux timbres du village. Alors que tous deux s’apprêtent à repartir pour l’Angleterre, un de ces collectionneurs obsessionnels a la mauvaise idée de se faire assassiner. Tous les hôtes étant assignés à résidence, nos protagonistes vont en profiter, faute de mieux, pour mettre leur sagacité à l’épreuve. Lorsque deux autres clients sont retrouvés morts, Elsie et Ethelred, dont le séjour commence dangereusement à ressembler à un roman de leur auteur favori, Agatha Christie, vont redoubler d’enthousiasme. Auront-ils enfin l’opportunité dont ils rêvent depuis toujours de réunir tous les suspects d'une affaire dans un grand salon afin de leur révéler le nom du coupable?


Paru le 4 septembre 2014

Editions Pocket

320 pages




Pourquoi ça m'intéresse ?


Parce que je viens de finir le tome précédent, Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage, et que j'ai adoré ! J'en dirai plus dans ma chronique, mais sachez que j'ai vraiment aimé le style de cet auteur et surtout, son l'humour. J'ai ri tout haut à de nombreuses reprises, et ça, c'est génial ! J'ai apprécié que l'histoire se passe essentiellement dans la campagne anglaise, et j'ai trouvé l'intrigue et la manière de la résoudre très originales. De plus, je ne m'attendais pas du tout à cette fin, donc ça a été un plus, pour moi.

Du coup, je n'ai qu'une envie : me jeter sur le tome suivant, qui est, vous l'aurez compris, Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire.


Extrait : 

"La seule chose qui clochait a sujet de ma conversation avec Ethelred, c'était qu'il était mort depuis près d'un an.
Enfin bon, vous savez comment c'est. Vous êtes là, aux environs de minuit, confortablement installé dans l'appartement d'une personne décédée. Les hallebardes du Sussex s'abattent contre les fenêtres d'époque à guillotine. Un parquet craque, avec un peu de chance, c'est chez les voisins. Le téléphone sonne. Vous répondez, comme il se doit, un tantinet sur vos gardes.
'Résidence d'Ethelred Tressider", dis-je, ceci étant le nom de la personne décédée - bien qu'employer le mot "résidence" pour parler du placard qui servait d'appartement à Ethelred, ce fût prendre quelque liberté avec la vérité.
Il y eut un long silence, comme si la personne qui appelait ne s'attendait pas à obtenir de réponse ou n'en désirait pas vraiment.
"Ach! Z'est laa résidenz te herr Tressider? demandant mon interlocuteur dans un accent que l'on peut sans hésiter qualifier de merdique.
- C'est bien ce que je voulais dire quand j'ai répondu qu'il s'agissait de la résidence d'Ethelred Tressider", répliquai-je.
Cet échange me semblait étrangement rassurant, dans le sens où un téléphone qui sonne dans l'appartement froid et humide d'un mort au coeur d'une nuit aussi silencieuse que campagnarde, ça vous file les miquettes. Or, le fait d'avoir un crétin fini à l'autre bout du fil m'indiquait que ce n'était qu'un jour banal au bureau.
"Herr Tressider, le zélébre écrivain?"
C'est le mot "célèbre" qui me mit la puce à l'oreille.

"Qui est à l'appareil?" demandai-je."


















Edit : ça y est, je l'ai !










6 commentaires:

  1. Ah je me disais bien que le titre me disait quelque chose ^^ Eh bien, j'ai hâte de voir ton avis. Il t'a envouté ce titre ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu le tome 1 il y a un moment, je ne savais pas qu'il y avait une suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a même un 3e, mais qui n'est toujours pas sorti en poche.

      Supprimer
  3. Les titres de ces deux romans sont vraiment drôles, à rallonge et donnent envie d'aller voir plus loin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le roman est drôle. Et si tu as lu l'extrait, tu as un échantillon absolument représentatif de l'esprit de cette série.

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)