jeudi 21 juillet 2016

La baie des promesses

Auteur : Debbie MACOMBER
Editeur : Harlequin
Collection : Best-Seller
Parution :  1er mars 2011
Nombre de pages : 376





Cedar Cove, sur les rives du Pacifique...
C'est dans cette petite ville qu'elle ne quitterait pour rien au monde qu'Olivia Lockhart exerce avec passion son métier de juge aux affaires familiales. Un métier qui réserve souvent bien des surprises, comme par cette belle matinée d'été, où elle a affaire à un jeune couple décidé à divorcer alors que leur amour semble encore possible. Mais des surprises, la vie en réserve aussi en dehors du tribunal. Ce journaliste, par exemple, qu'Olivia vient de rencontrer et qui lui fait une cour assidue. Et puis, il y a sa fille, Justine, qu'elle aimerait aider dans ses choix de vie : sa mère, Charlotte, qui a toujours un nouveau projet en tête , et sa meilleure amie, Grace, qui cherche son mari mystérieusement disparu. Bref, des gens qu'elle aime et qui ont besoin de toute son affection. Des gens qui ne peuvent que se croiser et se retrouver car à Cedar Cove, on n'est jamais loin les uns des autres...







Ce que j'en ai pensé


Je vais sûrement passer pour quelqu'un de très superficiel,  mais ce qui m'a poussée à acheter ce livre, c'est la couverture de sa version originale. Si, si, c'est vrai ! Je suis tombée en amour pour les couvertures VO de cette série. 



Donc, j'ai acheté le tome 1, en VO. Mais ayant essayé de le lire et ayant constaté que c'était un peu trop difficile, j'ai acheté la version française. Je me suis dit qu'en connaissant déjà l'histoire, j'aurais sûrement plus de facilité pour la lire en anglais, et que ça me ferait un bon entraînement pour la suite. Car il n'y a eu que 3 ou 4 tomes de traduit. Le reste de la série, il faudra la lire en VO (merci les éditeurs français !).

Donc j'ai commencé ce livre en ne sachant pas du tout si ça me plairait. Eh bien oui ! Je me suis régalée ! Et ce qui m'a le plus séduite, ce sont les personnages et l'ambiance.

Nous sommes dans une petite ville côtière du nord-ouest des Etats-Unis, proche de Seattle. Ce genre de petite ville accueillante et charmante où tout le monde se connaît. Nous suivons plusieurs personnages et donc plusieurs histoires à la fois, mais tous les personnages sont liés d'une façon ou d'une autre, donc on a rapidement l'impression de faire partie de leurs amis, de leur famille, et j'ai beaucoup aimé ça. 

Le personnage central est la Juge aux Affaires Familiales Olivia Lockhart, mais autour d'elle gravite toute une galerie de personnages que nous suivons aussi. Entre autres, sa mère, Charlotte, sa fille, Justine, et sa meilleure amie, Grace. Celle-ci est bibliothécaire, ce qui, pour moi, rajoute un point positif à ce roman.

De plus, il y a en parallèle l'histoire de Cécilia et Ian, un couple dont Olivia a refusé de prononcer le divorce car elle sentait qu'ils s'aimaient encore.

Les vies et les histoires de tous ces gens sont entrelacées et se croisent en permanence, ce qui tisse au bout du compte un tableau d'ensemble très cohérent, passionnant et intime. On se sent bien dans cette ville, avec ces gens si chaleureux et humains.

Alors que j'ai eu un peu peur de m'ennuyer, au début, je me suis vite rendue compte que ce ne serait pas du tout le cas, car les situations de tous les personnages sont pas mal chamboulées, entre le début et la fin du livre, et ils évoluent beaucoup eux-mêmes, par ricochet. Certains effectueront même un revirement à 180°, pour leur plus grand bonheur.


Le personnage qui va le plus changer, au cours de cette histoire, est aussi celui qui m'était le moins sympathique au début, à savoir Cécilia. D'accord, le drame qu'elle a vécu est terrible, mais elle me paraissait très injuste envers son mari, pleine de ressentiments, alors qu'il n'y était pour rien. Et elle ne se rendait pas compte (ou ne voulait pas voir) qu'il avait beaucoup souffert, lui aussi, et que son attitude rajoutait encore à sa peine. Elle s'apitoyait sur son sort et était complètement fermée au dialogue, ce qui m'a pas mal agacée.
Heureusement, son attitude et son état d'esprit vont beaucoup changer au fil des pages, et j'ai trouvé très agréable d'assister à cette amélioration.

L'histoire que j'ai trouvée la plus mignonne est celle de Justine, la fille d'Olivia. D'un peu effacé et secondaire, son personnage s'est retrouvé de plus en plus mis en avant et son histoire de plus en plus passionnante. Pour ne pas trop spoiler, je dirai juste que son cœur balance entre deux hommes, et que celui que sa mère voudrait qu'elle choisisse est de loin mon préféré aussi.

Et j'attribue la Palme du courage à Grace, la meilleure amie d'Olivia, qui rencontre de grosses difficultés avec son mari, et qui, pourtant, va faire face, et même arriver à trouver une sorte de sérénité, au bout du compte, ce que j'ai trouvé admirable.

Je ne parle en détails que de ces trois personnages, mais les autres sont aussi attachants et j'aurais du mal à dire lequel je préfère.

Alors oui, c'est sûr, tout s'arrange pour (presque) tout le monde, et on pourrait trouver ça un peu facile, mais après tout, c'est ce que l'on demande à ce genre de lecture, et puis l'auteur le fait de façon crédible. Il n'y a pas de retournement de situation rocambolesque et improbable à la Molière, et j'ai apprécié cela.

 Et même s'il y a une des histoires qui ne trouve pas de dénouement heureux à la fin, et qui reste même en suspens, c'est parce que le tome suivant va lui être plus particulièrement consacré. De même, il y a des personnages qui apparaissent vers la fin, qui ont de petits rôles dans l'histoire, mais dont on sent qu'il vont prendre de l'importance, ce qui se confirme si on lit les résumés des tomes suivants.

Et j'adore cette façon de procéder ! Car on sent que petit à petit tout va être de plus en plus imbriqué, qu'on va connaître progressivement tout le monde dans cette ville, et qu'on va s'y sentir de plus en plus comme chez soi.

D'ailleurs j'ai déjà commandé le tome suivant et j'ai vraiment hâte de me plonger dans !


Conclusion : Une lecture très sympathique, très rafraîchissante, toute en douceur et en chaleur humaine. Le style est fluide, agréable, et les personnages attachants. Des personnages que l'on a envie de suivre et de retrouver. Le genre de lecture qui fait du bien et redonne le sourire...

Ma note : 16/20




4 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture de la version originale est superbe ! Une bonne lecture pour l'été, je vais me laisser tenter, il ne me reste plus qu'à le trouver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que d'occasion, il n'est pas très difficile à trouver. ;-)

      Supprimer
  2. C'est le genre de lecture que j'aime bien, surtout pour l'été. Par contre, si j'accroche vraiment, je vais être hyper déçue de devoir passer subitement en VO (j'ai vraiment du mal à lire la langue de Shakespeare de façon fluide), du coup, je ne sais pas trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi aussi, c'est compliqué de lire en anglais. C'est pourquoi je vais acheter les deux versions de chaque tome tant que ce sera possible, pour m'entraîner, déjà, et aussi m'habituer au style de l'auteur et aux habitudes des livres anglais. Par exemple, j'ai déjà remarqué qu'au lieu de mettre des tirets, pour les dialogues, ils ouvrent et ferment les guillemets à chaque réplique. Et aussi qu'au lieu de mettre trois petits points quand quelqu'un ne finit pas sa phrase, ils mettent un tiret long. C'est des détails, mais ça peut avoir son importance de le savoir. :-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! :-)